Europacorp : et pourtant j'y crois...

Publié le par David Trading Blog

Se frotter aux grands studios américains, forcément, l'ambition était tout sauf modeste, et j'avoue y avoir cru, y croire encore d'ailleurs, malgré les derniers chiffres... Europacorp, la boîte de prod' de Luc Besson (séries Taxi, Taken, Banlieue 13, etc) a fêté son premier anniversaire en Bourse sans sourire, avec un chiffres d'affaires du 1er trimestre 2008 décevant, à 27 millions d'euros.

Je suis assez dépité, et en même temps je ne suis pas prêt de me séparer de mes titres. Europacorp avait pour son entrée en bourse de juillet 2007 une stratégie claire, alors c'est vrai que je suis tenté de dire qu'elle n'a pas été comprise par les investisseurs, car je pense que c'est la bonne ! Pourquoi EuropaCorp a t-elle toqué a la porte de la Bourse ? Pour pouvoir faire face tête haute aux studios d'Hollywood, sans quoi, EuropaCorp restait dans le cercle des "petits indépendants". L'Usine Nouvelle avait réalisé une itw intéressante à ce sujet. Et l'introduction avait été enthousiaste, tout comme moi !

L'action a dévissé, et c'est là que je suis finalement assez en colère. Certes, les chiffres se sont dégradés, mais il faut bien comprendre que c'est un moindre mal et plutôt un coup intelligent : les frais ont été entraînés surtout par le délai repoussé de 6 films... et pour cause ! les sortir aux dates prévues, c'était se mesurer directement à Batman, Hulk, et la légion des block busters US qui ont décidé que l'été, c'était eux. Libre aux concurrents de venir se fritter avec les grosses machines des studios US. Du coup, les sorties sont repoussées à l'automne. La belle affaire.

D'autre part, EuropaCorp a mis la main sur l'une des 13 chaînes de TMP (télé mobile portable), et les contenus, ils les ont ! Enfin, on verra bien. Moi j'y suis j'y reste, parfois la Bourse c'est aussi ça, un coup de coeur, une belle idée, c'est pas facile de tenir pendant les tempêtes, mais c'est parfois nécessaire.

Commenter cet article